logo irtg
 Version française  |  Search  |  Imprint  |  Contact   |

« La notte della taranta » : entre musique, esthétique et politiques culturelles

Une conférence de Flavia Gervasi le 26 octobre
 
RAPPORT

La conférence « La notte della taranta » : entre musique, esthétique et politiques culturelles, présentée par l’ethnomusicologue Flavia Gervasi, reprend le thème emblématique, voire classique, de la Taranta de manière absolument singulière et contemporaine. Son analyse historique, sociale et politique de la tradition de la Taranta, depuis les célèbres recherches menées par De Martino et Carpitella au Salento (région des Pouilles) jusqu’à sa reprise spectaculaire dans le cadre du festival « la notte della taranta », ne cherche pas simplement à comprendre l’évènement lui-même, mais à dévoiler un processus social et politique complexe de redéfinition des pratiques culturelles et traditionnelles et d’une identité locale. Son analyse novatrice propose de comprendre ensemble les recherches anthropologiques et ethnomusicologiques, la politique, et le spectacle. En effet, le processus de réinvention, réinterprétation et revitalisation des pratiques musicales et culturelles et des documents symboliques et matériels ethnographiques montre, avant tout, l’indissociabilité de la recherche théorique et de ses implications et applications sur les scènes locales. Bien que le festival ait son origine dans le rituel musical et thérapeutique du tarentisme, dont il conserve certains éléments musicaux et symboliques (les tambourins, la danse traditionnelle Pizzica, l’araignée), les dimensions spectaculaire et politique ont aujourd’hui une ampleur inégalée. La réappropriation politique ayant surpassé l’aspect musical, le terrain contemporain du Salento ne permet plus à l’ethnographe d’adopter une posture engagée, mais le limite à un rôle d’observateur. Le festival de la Taranta demeure pourtant un exemple fascinant de la relation entre le musical et le politique et des moyens par lesquels l’ethnomusicologie et l’anthropologie peuvent et doivent réfléchir avec la société qui les accueille. À travers « La notte della taranta » : entre musique, esthétique et politiques culturelles, Gervasi ouvre de nouvelles voies pour penser et faire l’ethnomusicologie, qui permettent un engagement politique singulier et essentiel.

ANNONCE

La série Politique et Musique organisée par Mariella Pandolfi et le Groupe international de formation à la recherche (IRTG) Diversity se poursuivra le lundi 26 octobre prochain avec la conférence de Flavia Gervasi, « La notte della taranta » : entre musique, esthétique et politiques culturelles. Musicologue et professeure adjointe en sociomusicologie à l’Université de Montréal, Flavia Gervasi présentera son ethnographie des liens entre luttes sociales et politiques et la tradition musicale à travers l’exemple particulier de la Taranta.

Quand : Le 26 octobre 2015, de 13h à 16h

Lieu : Salle Lothar-Baier 525-6
Pavillon 3744 Jean-Brillant
Métro Côte des Neiges / Métro Laurier, autobus 51 ouest

Merci de confirmer votre présence à : virginie.laliberte.b@gmail.com

Entrée gratuite !

 
 
 
 
Logo Universität Trier Logo Université Montréal Logo Universität des Saarlandes